Traitement de l'ostéochondrose cervicale

L'ostéochondrose cervicale est des modifications pathologiques des disques intervertébraux et des vertèbres de la colonne cervicale, survenant dans le contexte de troubles métaboliques. Cette forme de la maladie présente certaines caractéristiques associées à l'étroitesse de la région cervicale et à sa saturation en terminaisons nerveuses et en vaisseaux sanguins importants responsables de la circulation sanguine dans le cerveau.

Le développement de l'ostéochondrose provoque des douleurs, une détérioration de la nutrition cérébrale, des étourdissements, une diminution de la vision et de l'audition. La progression de la maladie est lourde de complications graves, il est donc préférable de commencer le traitement de l'ostéochondrose cervicale à un stade précoce.

Malheureusement, il est impossible de se débarrasser définitivement de la maladie, mais avec l'aide d'un certain nombre de méthodes assez efficaces, vous pouvez oublier la douleur, la limitation de la mobilité et d'autres symptômes de la maladie pendant longtemps ou pour toujours.

Médicaments

Une place importante dans le traitement complexe de l'ostéochondrose cervicale est occupée par l'utilisation de médicaments. Les groupes de fonds suivants sont utilisés:

Anti-inflammatoires non stéroïdiens

Les AINS sont prescrits pour soulager la douleur et éliminer le processus inflammatoire. Des comprimés, des pommades, des gels, des injections peuvent être utilisés. Étant donné que l'utilisation prolongée de médicaments provoquera des modifications indésirables de la muqueuse gastrique, les antispasmodiques sont souvent pris en même temps que les AINS.

Hormones

Les hormones sont principalement utilisées pour soulager le syndrome radiculaire qui survient lorsque les fibres nerveuses sont comprimées et gonflées. Les médicaments les plus couramment prescrits sont pris par voie orale et injectés directement dans le cou.

Médicaments anesthésiques

Dans l'ostéochondrose cervicale, l'un des domaines de traitement importants est l'utilisation d'anesthésiques. Ces médicaments sont utilisés pour la mise en œuvre du blocage neuromusculaire paravertébral pour l'effet direct de l'anesthésique sur les fibres nerveuses, ce qui permet d'obtenir un soulagement temporaire des douleurs intenses. Il existe plusieurs façons d'administrer des anesthésiques:

  • intradermique;
  • sous-cutané;
  • musclé;
  • périneural;
  • radiculaire

L'une des méthodes pour réduire le gonflement du tissu nerveux dans l'ostéochondrose cervicale est l'utilisation simultanée d'un anesthésique et d'un glucocorticostéroïde. Cette méthode de traitement vous permet d'obtenir un effet analgésique rapide et durable. Le cours comprend environ 5 à 7 procédures effectuées tous les deux jours. Il est possible de traiter de cette manière à la fois les types d'ostéochondrose cervicale et cervico-thoracique, thoracique et lombaire. En plus des injections directement dans les zones touchées, l'introduction de médicaments à petites doses dans les points actifs est également pratiquée. La technique est appelée «pharmacopuncture».

Irritants topiques

Il est possible de traiter efficacement l'ostéochondrose cervicale à l'aide de pommades irritantes, de frottements, de liniment. Les médicaments activent la circulation sanguine, stimulent les processus métaboliques et ont un effet irritant et distrayant.

Chondroprotecteurs

Une partie importante de la thérapie de l'ostéochondrose est l'utilisation d'un groupe d'agents qui ralentissent le processus de destruction du tissu cartilagineux, car la principale cause de douleur est un traumatisme des terminaisons nerveuses dû à certaines déformations de la colonne cervicale. Les chondroprotecteurs ne peuvent pas guérir complètement la maladie, mais avec leur utilisation correcte, un arrêt complet du processus destructeur est possible.

Moyens pour améliorer la circulation sanguine

L'amélioration de la microcirculation sanguine dans la région du cou est obtenue avec l'utilisation de Trental, Actovegin, acide nicotinique, Curantil. Lors du traitement de l'ostéochondrose, des pilules ou des injections sont prescrites. Les médicaments augmentent les propriétés d'écoulement du sang et ont un effet stimulant sur la circulation périphérique en activant l'écoulement veineux. Grâce à cela, les processus métaboliques dans la zone touchée sont régulés, ce qui aide à soulager l'inflammation et l'œdème.

Vitamines

vitamines dans le traitement de l'ostéochondrose cervicale

Les vitamines sont utilisées pendant le traitement et pendant la rémission. Le but de leur utilisation dans la forme cervicale de l'ostéochondrose est d'améliorer la conduction nerveuse, de réduire les troubles vestibulaires et visuels résultant de la déformation des vertèbres et du cartilage et de la malnutrition subséquente du cerveau. Il est obligatoire d'utiliser des vitamines du groupe B (en particulier B6, B12), ainsi que des vitamines C et A, qui renforcent les parois vasculaires et ont un effet antioxydant.

Physiothérapie

L'utilisation de procédures physiothérapeutiques dans la localisation des modifications pathologiques de la colonne cervicale est l'une des méthodes les plus efficaces dans le traitement de l'ostéochondrose.

Irradiation ultraviolette

L'exposition aux rayons UV favorise la synthèse de la vitamine D, qui aide à l'absorption de l'un des oligo-éléments les plus importants - le calcium. Pour la procédure, des irradiateurs sont utilisés qui ont des effets anti-inflammatoires, analgésiques et bactéricides. Pour le traitement de l'ostéochondrose de la colonne cervicale, la méthode UFO est utilisée pour traiter la nuque, la zone interscapulaire supérieure, la surface externe de l'épaule et la partie sous-clavière.

La procédure a quelques contre-indications:

  • néoplasmes malins;
  • pathologie sanguine;
  • prendre des médicaments dont l'effet est renforcé par les rayons UV.

Vibration

Vous pouvez également vous débarrasser de l'ostéochondrose cervicale à l'aide de vibrations. Comment ça marche? L'essence de la méthode réside dans l'impact sur la zone touchée par les vibrations mécaniques, grâce auxquelles le syndrome douloureux est considérablement atténué. Les masseurs de ceinture sont souvent utilisés. Trois types de massage par vibration sont utilisés:

  • général;
  • zonal;
  • en pointillé.

Contre-indications:

  • maladie de vibration;
  • présence de dermatite ou de lésions cutanées;
  • maladies oncologiques;
  • troubles mentaux.

Thérapie au laser

La thérapie au laser est très efficace dans l'ostéochondrose cervicale. La méthode est basée sur l'effet curatif des lasers hélium-néon, qui stimulent les processus bioélectriques dans les fibres nerveuses. L'efficacité du traitement est obtenue grâce aux propriétés cicatrisantes, analgésiques et anti-inflammatoires du rayonnement laser.

Pendant la procédure, les racines enflammées de la moelle épinière, les zones paravertébrales (paravertébrales) de la colonne cervicale touchée sont traitées. Chaque colonne vertébrale est traitée dans un délai maximum de 2 minutes. La durée totale de la session est d'un quart d'heure.

Électrothérapie

traitement de l'ostéochondrose cervicale par électrothérapie

Le traitement avec cette thérapie est effectué en utilisant un courant électrique. Sous son influence, de la chaleur est générée dans les tissus, grâce à laquelle le flux sanguin dans la colonne cervicale est activé, ce qui entraîne la disparition des sensations douloureuses et l'accélération du processus de restauration des tissus endommagés.

L'électrothérapie n'est pas recommandée pour les patients porteurs de stimulateurs cardiaques ou ceux qui ont des dispositifs métalliques dans leur corps.

Méthode des ondes de choc

L'essence de la thérapie est l'effet d'une onde acoustique sur la zone à problèmes, en raison de laquelle:

  • la douleur disparaît;
  • les processus métaboliques sont accélérés;
  • La microcirculation
  • s'améliore.

Thérapie d'interférence

Que faire si l'ostéochondrose cervicale s'accompagne d'une douleur aiguë? La méthode testée est l'impact sur la zone douloureuse avec un courant électrique avec un changement rythmique de sa fréquence. La force du courant doit augmenter jusqu'à ce que des vibrations vibratoires apparaissent dans les tissus. Après seulement une procédure de 15 minutes, l'intensité de la douleur est considérablement réduite

DDT (thérapie diadynamique)

Avec cette méthode de traitement, la zone touchée est exposée à une double onde ou à un courant continu, dont la force augmente progressivement jusqu'à ce qu'une légère vibration se fasse sentir dans la zone traitée. Même les douleurs sévères deviennent douloureuses après plusieurs procédures, tandis que la tension musculaire et l'irritation des racines nerveuses sont éliminées. Après un cours complet, le tonus des muscles cervicaux est normalisé, la mobilité de la partie affectée de la colonne vertébrale augmente.

Neurostimulation électrique percutanée

Cette méthode de physiothérapie est appelée TENS en abrégé. Au cours de la procédure, des électrodes à plaques équipées de tampons hydrophiles sont utilisées. Ils sont appliqués sur toute la région cervicale, ainsi que sur la zone de projection des racines nerveuses émergeant de la région cervicale. Pour obtenir un effet thérapeutique, l'intensité du courant est augmentée jusqu'à l'apparition d'une vibration. Cette méthode convient au traitement de la phase aiguë de l'ostéochondrose.

Thérapie de détection

detenzor - thérapie pour l'ostéochondrose cervicale

C'est le nom d'une traction douce à long terme de la colonne vertébrale en position horizontale. Grâce à l'utilisation de la méthode, les muscles se détendent, leur spasme est soulagé, le ton est normalisé, la capacité de travail de la colonne vertébrale dans la colonne cervicale est restaurée. Le déchargement de la colonne vertébrale et l'élimination de la compression verticale des disques rétablit l'apport normal de nutriments à la zone touchée par l'ostéochondrose. Le traitement avec un traitement détenseur aide à éliminer les maux de tête, les douleurs dans le cou et les vertiges. La méthode peut être prescrite même pour les patients âgés, ainsi que pour les problèmes cardiaques.

Thérapie manuelle

Il est possible de traiter efficacement l'ostéochondrose cervicale avec l'aide d'un thérapeute qualifié qui maîtrise les techniques de thérapie manuelle. La méthode implique un effet dosé local sur les éléments de la colonne vertébrale pour restaurer la mobilité du segment endommagé ou son adaptation à de nouvelles conditions.

Comment effectuer correctement les procédures? Les mouvements doivent être doux, ajustables, avec des éléments de massage léger de la zone à problèmes. Dans le même temps, des manipulations de traction sont effectuées, tandis que la tête joue le rôle d'un levier.

Tout d'abord, des diagnostics sont effectués pour identifier le degré de restriction de mobilité de la partie affectée. Le but d'autres actions manuelles est d'éliminer le blocage (restriction). Un tel impact ne peut pas éliminer les ostéophytes ou restaurer le tissu cartilagineux. Son but est d'augmenter la mobilité de la colonne cervicale et de soulager la douleur.

Les contre-indications à la procédure sont:

  • pathologies inflammatoires de la colonne vertébrale;
  • néoplasmes malins;
  • blessures récentes à la colonne vertébrale;
  • augmentation de la fragilité osseuse;
  • hernie du disque intervertébral.

Dans les deux derniers cas, un traitement manuel est possible, mais il doit être fait avec une extrême prudence.

Physiothérapie et gymnastique

Aux stades initiaux de l'ostéochondrose, le complexe habituel de gymnastique peut être prescrit. Au fur et à mesure que la maladie progresse, un système de formation individuel est sélectionné. Les exercices sont effectués en douceur, avec une augmentation progressive de la charge. Aucun resserrement ou douleur ne devrait être autorisé. Le traitement avec la thérapie par l'exercice est assez efficace lorsqu'il est combiné avec la physiothérapie. Une exécution correcte des exercices aide à éliminer le syndrome douloureux et à augmenter la mobilité de la colonne cervicale.

Quand l'opération est-elle planifiée?

Si l'utilisation de méthodes conservatrices ne fonctionne pas, il est recommandé aux patients de subir une intervention chirurgicale. Il est conseillé de le réaliser:

  • pour les douleurs très intenses qui ne sont pas éliminées après la prise de médicaments;
  • avec une faiblesse croissante des muscles des bras;
  • avec des signes prononcés de compression de la moelle épinière.

L'opération la plus fréquemment utilisée consiste à éliminer les ostéophytes et les hernies discales avec une fusion cervicale antérieure supplémentaire. En période postopératoire, les patients doivent porter un support de tête pendant environ 3 mois.

Méthodes folkloriques

Comment guérir rapidement l'ostéochondrose? Les défenseurs de la médecine traditionnelle soutiennent que cela peut être fait en utilisant des moyens conventionnels. Les principaux composants médicinaux pour le traitement de cette maladie sont:

méthodes traditionnelles de traitement de l'ostéochondrose cervicale
  • matières premières d'origine végétale: herbes, fleurs, racines - utilisées en interne ou sous forme de cataplasmes, bains, compresses, etc.
  • produits ou préparations d'origine animale: graisse, venin d'abeille ou de serpent, bile, œufs - utilisés pour la préparation de frottements, onguents, compresses pour réchauffer et soulager la douleur;
  • produits chimiques qui ont un effet chauffant, irritant, analgésique: alcool, térébenthine, iode.

Presque toutes les méthodes de traitement de l'ostéochondrose cervicale avec des remèdes populaires sont basées sur le principe du réchauffement de la zone touchée. Ils ne peuvent être utilisés qu'en complément d'un traitement conventionnel.

Certaines recommandations doivent généralement être traitées avec prudence, car des complications peuvent survenir plutôt que des avantages. Par exemple, un traitement courant avec des feuilles de raifort, préalablement trempées dans de l'eau bouillante, conduit souvent à des brûlures. De plus, de nombreux composants végétaux et animaux sont des allergènes puissants - ils ne doivent pas être utilisés s'il y a une tendance aux allergies.

Il existe également des recommandations adéquates (par exemple, l'utilisation de teinture de branches de saule, qui ont un effet analgésique), mais elles ne sont pas assez efficaces.

À une certaine époque, la méthode dite de «l'excrétion des sels» à l'aide de diverses teintures et préparations à base de plantes était très populaire. Le résultat devenait souvent une détérioration notable de l'état du patient, que les guérisseurs traditionnels eux-mêmes expliquaient par le retrait des sels en excès du corps. Avec l'ostéochondrose (y compris dans la colonne cervicale), non seulement le métabolisme du sel est perturbé, mais tous les processus métaboliques dans la zone touchée. Même avec l'excrétion efficace des sels, l'amélioration de l'état du patient ne peut pas se produire. En outre, la principale cause de la maladie est la déshydratation des disques intervertébraux et, avec sa progression ultérieure, la formation d'ostéophytes commence. Dans les deux cas, les infusions aux herbes ne peuvent rien faire.

Mesures préventives

Pour éviter les changements dégénératifs-dystrophiques de la colonne cervicale et le développement de l'ostéochondrose, vous devez suivre plusieurs règles:

  • n'exposez pas la colonne vertébrale à de lourdes charges;
  • ne pas être dans un état inconfortable immobile pendant une longue période;
  • pendant le travail sédentaire, levez-vous périodiquement, effectuez des exercices simples: tours de cou, mouvements circulaires, un petit massage;
  • éviter les mouvements brusques;
  • ne pas trop refroidir;
  • pour traiter d'autres maladies à temps;
  • éviter les blessures;
  • éviter le stress autant que possible;
  • surveillez votre posture;
  • faire du sport;
  • bien manger;
  • se débarrasser de l'excès de poids;
  • ne pas fumer.