Arthrose de l'épaule

La dégénérescence du tissu conjonctif et du cartilage conduit finalement au développement d'une maladie chronique caractérisée par une évolution ondulante et appelée arthrose. Il s'avère que l'arthrose de l'articulation de l'épaule est une modification pathologique des tissus du sac articulaire de l'épaule. Une caractéristique distinctive de cette maladie est considérée comme un développement extrêmement lent. Pour cette raison, le patient ne remarque pas le développement du processus pathologique. L'articulation de l'épaule est l'une des plus mobiles et possède une grande amplitude de mouvement. Mais cela en fait l'une des plus traumatisantes, avec l'articulation de l'avant-bras. Même des dommages mécaniques mineurs peuvent entraîner le développement de la maladie.

arthrose de l'épaule

Raisons du développement de l'arthrose

Les causes du développement de la maladie sont l'usure naturelle du tissu conjonctif, l'inflammation d'étiologies diverses et les dépôts de sel. De plus, un certain nombre de facteurs peuvent également conduire au développement d'un processus pathologique, au cours duquel le tissu cartilagineux s'amincit et perd sa douceur.

Classification de l'arthrose

Il existe une classification conditionnelle de la maladie - il s'agit d'arthrose primaire et secondaire.

L'arthrose primaire se développe au fil du temps au cours des modifications naturelles de l'articulation sans cause apparente. Secondaire - une conséquence de blessures aux membres. L'arthrose du deuxième type est plus souvent diagnostiquée chez les personnes d'âge moyen et les jeunes. Chez les personnes âgées, un type mixte de la maladie est le plus souvent déterminé. Le développement d'une maladie primaire peut entraîner :

  • maladies génétiques qui entraînent une destruction prématurée du tissu conjonctif et le développement de la maladie à un jeune âge. Le plus souvent, l'arthrose de l'articulation de l'épaule apparaît chez les femmes présentant une génétique dysfonctionnelle.
  • Malformations congénitales des articulations, qui entraînent leur traumatisme accru.

Les causes profondes du développement de la maladie du deuxième groupe comprennent les raisons suivantes.

  • Dommages mécaniques et herbes des mains. Ceux-ci incluent les luxations, les fractures, les ecchymoses graves. Les entorses peuvent également provoquer la maladie.
  • L'arthrose peut être qualifiée de maladie professionnelle des constructeurs et de tous ceux qui ont la charge de travail principale sur leurs mains.
  • La cause de l'arthrose est considérée comme une polyarthrite rhumatoïde avancée.
  • Les dommages mécaniques affectent toujours les fibres nerveuses et le système d'approvisionnement en sang, ce qui entraîne une diminution de la bonne nutrition des tissus, ce qui conduit à une arthrose post-traumatique.
  • Violations du système endocrinien, processus métaboliques. Le travail instable du système endocrinien entraîne une diminution de l'apport d'organes et de tissus en nutriments essentiels, ce qui, à son tour, affecte négativement la mobilité articulaire et contribue à sa déformation.
  • À la ménopause, en raison d'une diminution de la quantité d'hormones féminines, la destruction progressive du tissu cartilagineux commence. Les maladies auto-immunes telles que la goutte ou le psoriasis sont également considérées comme un catalyseur du développement de l'arthrose.
  • Les maladies du système cardiaque et vasculaire du corps affectent dans une large mesure la destruction active du sac articulaire de l'épaule. Par exemple, les varices entraînent un ralentissement du flux sanguin dans les vaisseaux, ce qui affecte considérablement la nutrition des tissus et, par conséquent, une dégénérescence articulaire se développe.

Les traumatologues avertissent toujours qu'une luxation non réduite dans le temps ou un manque de traitement approprié à l'avenir conduira inévitablement au développement de l'arthrose. Cela est dû au fait que les os grandissent ensemble et que l'articulation perd sa mobilité.

L'évolution de la maladie

L'arthrose de l'articulation de l'épaule commence par une modification progressive du tissu cartilagineux. En raison de blessures ou d'autres raisons, l'apport sanguin au tissu conjonctif diminue, ce qui entraîne un amincissement du cartilage, ses modifications externes, une diminution de la membrane synoviale et l'apparition de dépôts de sel. Cela entraîne une diminution de l'amplitude des mouvements et de l'inconfort dans cette zone.

Symptômes de la maladie

Le tableau clinique de l'arthrose se manifeste progressivement, à cause de cela, beaucoup ne remarquent pas le stade initial de la maladie et manquent l'occasion d'un soulagement rapide de la lésion.

Les symptômes de l'arthrite comprennent :

  1. Douleur dans l'épaule, la clavicule et les omoplates. La douleur peut se manifester à la fois au repos et lors de charges actives.
  2. D'abord, un crépitement plus silencieux, puis audible dans le joint.
  3. Diminution de l'activité motrice du membre.
  4. Réaction douloureuse de l'articulation aux conditions météorologiques changeantes.
  5. Un petit gonflement peut apparaître dans la zone de l'articulation touchée.
  6. Perte totale de mobilité due à l'ossification de l'articulation, ce symptôme est observé au stade le plus sévère de la maladie.

Degrés d'arthrose de l'articulation de l'épaule

Les stades de développement de la maladie ont une classification claire. 4 phases d'évolution de l'arthrose ont été identifiées.

1 degré d'arthrose

Le début du développement de la pathologie se caractérise par une légère douleur au niveau de l'épaule le matin et le soir. Il y a une diminution de l'activité motrice le matin, qui disparaît après un certain temps. Il y a une légère raideur de mouvement. Après un long repos avec une charge active, des douleurs lancinantes peuvent survenir. Lorsque vous travaillez avec une main dans l'articulation de l'épaule, un craquement à peine audible peut être noté sans attaque de sensations douloureuses. La douleur constante ne survient que lors d'un effort physique, qui disparaît au repos. Il n'est pas toujours possible de diagnostiquer l'apparition de la maladie à l'aide d'un examen radiographique, car l'image ne montre que l'apparition de petits dépôts de sel et un léger rétrécissement de la membrane synoviale.

Arthrose 2 degrés

A ce stade du développement de la maladie, il y a une diminution significative de l'activité motrice. Le craquement dans l'articulation pendant le mouvement devient nettement audible, les symptômes de la douleur sont aigus, permanents. L'articulation reste mobile, mais la mécanique du mouvement change de manière significative. Pendant l'exercice, la douleur devient plus intense et prolongée. Au cours du développement de l'arthrose du 2ème degré, le patient ne laisse pas la sensation de fatigue constante. Des douleurs douloureuses apparaissent au niveau de l'épaule, associées à une modification importante de l'épaisseur de la membrane interosseuse. L'image radiographique montre que l'écart synovial s'amincit plusieurs fois par rapport à la norme. De plus, il existe une déformation importante de l'articulation, ce qui entraîne l'impossibilité d'effectuer un travail physique lourd. Les gisements de sel occupent une superficie croissante.

arthrose de 3 degrés

Ce stade de la maladie se caractérise par une importante perte d'activité motrice, pouvant aller jusqu'à des mouvements oscillatoires de faible amplitude. La douleur devient constante, son caractère passe de douloureux à aigu. Cela est dû à des spasmes des muscles périarticulaires. Les os de l'articulation deviennent enflammés et sensibles aux conditions météorologiques changeantes. Un signe de ce degré d'arthrose est un craquement, audible pour les autres, au moindre mouvement de la main. Lors d'un examen aux rayons X, il y a une disparition presque complète de la membrane interosseuse, des dépôts de sel importants sont situés le long des bords. La déformation des tissus est si grande qu'elle crée des difficultés importantes pour se déplacer jusqu'à ce qu'elle soit complètement perdue. L'arthrose du 3ème degré est la cause d'invalidité due à la perte de capacité des membres.

4 stade de développement de l'arthrose

Dans cette phase de la maladie, une perte complète de mouvement est enregistrée, l'articulation est complètement déformée. Accompagné d'une douleur insupportable constante, qui n'est pas supprimée par les médicaments. Sur la radiographie, on note la fusion des os de l'articulation - ankylose ou apparition d'une fausse articulation - néoarthrose. La maladie sous cette forme conduit toujours à l'invalidité. Le seul traitement consiste à remplacer l'articulation par une articulation artificielle par voie chirurgicale.

Diagnostic et diagnostic différentiel de l'arthrose

Un diagnostic préliminaire est établi sur la base de tests de mobilité articulaire et de descriptions des symptômes à partir des paroles du patient. En cas de dommage ou de réfutation, un examen aux rayons X est prescrit. Au stade initial, de légers dépôts de sel sont notés, la déformation du joint n'est pas fixe. Dans les phases complexes de la maladie, une image radiographique reflète pleinement le degré de destruction du tissu conjonctif et la zone de l'articulation touchée.

Pour un diagnostic précis au stade initial, le médecin peut prescrire des examens supplémentaires, par exemple un scanner ou une imagerie par résonance magnétique avec ou sans contraste.

Assurez-vous de prescrire un test sanguin biochimique pour déterminer la quantité de sels d'acide urique.

Traitement de l'arthrose de l'articulation de l'épaule

La règle d'or selon laquelle une maladie est plus facile à prévenir qu'à guérir s'applique également dans ce cas. Mais si la maladie a commencé son développement, l'essentiel est de commencer un traitement complexe à temps. La nature de la maladie est telle qu'elle ne peut pas être guérie, mais le risque de son développement peut être considérablement réduit.

Traitement dans les premiers stades

Au premier stade du développement de la maladie, des chondoprotecteurs sont prescrits, qui accélèrent le processus de régénération du tissu cartilagineux, et des complexes vitamino-minéraux, ils augmentent la quantité d'oligo-éléments essentiels dans les tissus périarticulaires.

Pour réduire les symptômes, un régime est prescrit au patient, il est strictement interdit de manger des aliments salés, marinés, divers types d'aliments en conserve et des viandes fumées. Il est recommandé de manger autant que possible des légumes et des fruits.

Le médecin doit prescrire des onguents et des gels qui non seulement soulagent la douleur, mais aident également à restaurer le tissu conjonctif de l'articulation.

Une grande importance dans le processus de traitement du 1er degré d'arthrose est donnée aux exercices de physiothérapie. Il est recommandé d'appliquer des patchs médicaux sur l'articulation touchée.

Traitement de l'arthrose de stade 2

À ce stade, il est nécessaire de réduire le syndrome douloureux et de se débarrasser complètement ou partiellement du foyer d'inflammation. Dans ce cas, des médicaments non stéroïdiens sont prescrits pour soulager la douleur et soulager l'inflammation.

Tout comme dans le premier cas, l'utilisation des chondoprotecteurs est obligatoire. L'acide hyaluronique, qui fait partie de ces médicaments, accélère le processus de réparation des tissus. Un régime strict est obligatoire, excluant tous les aliments qui provoquent le développement de la maladie.

En plus du traitement médicamenteux, une éducation physique régulière est nécessaire. La physiothérapie est une aide précieuse dans le traitement de l'arthrose. Les méthodes de traitement les plus simples mais efficaces sont prescrites, telles que le traitement par ultrasons de l'articulation touchée, l'électrophorèse, l'impact laser ponctuel sur les os de l'articulation de l'épaule.

De plus, des bains de boue, des visites de massage et la médecine traditionnelle sont recommandés pour activer le processus de récupération. Ces mesures peuvent considérablement ralentir le développement de la maladie.

Traitement du 3ème stade de la maladie

Le traitement de cette phase est un ensemble de mesures pour soulager la douleur, pour cela ils administrent une injection dans l'articulation avec un corticostéroïde. Le nombre de blocages ne doit pas dépasser 4 fois par an.

Les mesures thérapeutiques visent à activer les processus de réparation tissulaire et à ralentir le processus de destruction. Pour cela, des chondoprotecteurs et des médicaments qui améliorent la circulation sanguine sont prescrits.

Des exercices de physiothérapie et de physiothérapie sont également recommandés. Un régime strict est nécessaire, excluant les aliments ou les aliments riches en acides.

Traitement des 4 degrés d'arthrose

Le traitement de cette forme de la maladie n'est possible que par une méthode chirurgicale en remplaçant l'articulation par une articulation artificielle. Les plus courantes sont les prothèses artificielles en céramique, en titane et en plastique. Les méthodes médicales, ainsi que la physiothérapie, n'apportent aucun résultat.

Traitement avec des méthodes folkloriques

Les méthodes de médecine traditionnelle sont activement utilisées dans les premiers stades de la maladie. Les teintures sur les herbes médicinales, diverses compresses, les frottements, les onguents faits maison sont largement utilisés.

Les remèdes populaires ne procurent qu'un soulagement supplémentaire de la douleur, aucun effet de guérison n'est observé. Les mesures thérapeutiques ne sont désignées que par un spécialiste et il contrôle également leur mise en œuvre.

Les compresses de flocons d'avoine, de jus de chou ou de miel sont largement utilisées. Des teintures à l'alcool sont préparées sur les rhizomes d'aunée et de moustache dorée, de fleurs de lilas et d'angélique.

Les bains aux herbes médicinales sont recommandés comme procédure de réchauffement. Pour ce faire, prenez de la poussière de foin, de la menthe, des rhizomes de bardane, des graines de moutarde.

Les onguents sont préparés avec des herbes mélilot, houblon, millepertuis à base de vaseline cosmétique.

Quel médecin traite l'arthrite

Un chirurgien orthopédique s'occupe des maladies des articulations, mais lors de la détermination des causes profondes du développement de la maladie, un examen supplémentaire par un chirurgien traumatologue est possible. Puisque c'est précisément la clarification des causes de la maladie qui nous permet de prescrire le traitement le plus correct.